Pomme S

Pomme S L ordinateur est la plus puissante machine de l humanit Son histoire c est celle de Turing de Babbage de Byron d Einstein de Pascal et d Orwell C est aussi celle des automates des m tiers tisser

  • Title: Pomme S
  • Author: Éric Plamondon
  • ISBN: 9782923400969
  • Page: 156
  • Format: None
  • L ordinateur est la plus puissante machine de l humanit Son histoire, c est celle de Turing, de Babbage, de Byron, d Einstein, de Pascal et d Orwell C est aussi celle des automates, des m tiers tisser, de la machine crire et de l ampoule lectrique Pour Gabriel Rivages, c est d abord l histoire de Steve Jobs, enfant adopt , ancien hippie, employ chez Atari, p reL ordinateur est la plus puissante machine de l humanit Son histoire, c est celle de Turing, de Babbage, de Byron, d Einstein, de Pascal et d Orwell C est aussi celle des automates, des m tiers tisser, de la machine crire et de l ampoule lectrique Pour Gabriel Rivages, c est d abord l histoire de Steve Jobs, enfant adopt , ancien hippie, employ chez Atari, p re de Lisa, cr ateur du Macintosh et storyteller Prom th e est puni Des enfants naissent Al Kharezmi invente l alg bre On se tire le Yi King On peint des chefs d uvre On fait la guerre Bugs Bunny imite Tarzan Hawa C est la finale du Super Bowl 1984 ne sera pas comme 1984 Brautigan crit Tous veill s par des machines de gr ce aimante et un p re admire son fils.Pomme S conclut la trilogie 1984 et le p riple am ricain de Gabriel Rivages, entam dans Hongrie Hollywood Express 2011 , qui met en sc ne Johnny Weissmuller, athl te olympique et premier Tarzan du cin ma parlant Mayonnaise 2012 , le deuxi me volume, m le le destin de Rivages celui de l crivain culte Richard Brautigan, le dernier des beatniks.

    One thought on “Pomme S”

    1. À la session d'hiver 2016, mon professeur d'université fanatique de Balzac avait invité une conférencière dans son cours pour nous parler de l'extrême-contemporain québécois. Il nous avait suggéré de lire la trilogie d'Éric Plamondon (ou, du moins, l'un des tomes) pour nous y préparer, affirmant qu'il allait lui aussi «prendre part à l'exercice». Je m'étais élancée à la librairie tout de suite après le cours et étais repartie avec les deux premiers tomes, les seuls disponibl [...]

    2. Un peu lourd par moments, à cause de toutes les informations sur la technologie, mais j'ai beaucoup aimé les liens que l'auteur tisse entre toutes ces histoires qui apparaissent disparates à première vue.

    3. J'avais bien aimé les deux premiers tomes de la trilogie de Plamondon (surtout Mayonnaise), mais j'ai trouvé que l'équilibre entre dompe d'infos wikipédiaesques et fiction s'est cassé dans Pomme S. Ou c'est peut-être moi qui s'est tannée de la façon un peu éparpillée qu'a l'auteur de raconter l'histoire de Gabriel Rivages/l'Amérique/LA VIE EN SOCIÉTÉ? (Aussi : j'ai lu Ristigouche quelques jours avant. J'aurais peut-être dû mieux doser ça.)Bref! Je suis pas mal en minorité, mais [...]

    4. J'ai moins apprécié ce troisième tome, mais j'ai de la difficulté à dire pourquoi. Peut-être parce que je connais trop la vie de Steve Jobs, ayant déjà lu sa biographie. L'effet "découverte" était donc moins là, alors la magie n'a pas opérée autant que les deux premiers tomes.

    5. 2,5/5. Un énorme exercice de style mené à la perfection. Malheuresement, en tant que lecteur je recherche avant tout ne bonne histoire et non pas la maitrise de différents styles, j'ai donc eu un plaisir de lecture quasi inexistant. Par contre, les talents de l'auteur pour manier documentaires, biographies, fiction, autofiction, etc. sont indéniables. Pour ma part, lorsqu'on mélange fiction et faits véridiques, je ne sais jamais trop si les faits sont vraiment des faits, je me retrouve a [...]

    6. Un excellent livre. La forme est très intrigante. L'auteur nous fait passer du roman biographique à l'auto-fiction, en passant par la poésie. Et heureusement, le fond est aussi intéressant que la forme. Sous le prétexte d'un livre sur Steve Jobs, l'auteur s'interroge sur la réussite et sur le sens à donner à sa vie. La fin m'est toutefois apparue un peu précipitée. Sinon, un livre à lire.

    7. Éric Plamondon fait un parallèle fascinant entre le mythe de Prométhée et le cancer du foie qui a emporté Steve Jobs. Le lien entre les deux fondateurs d'Apple, Steve Wosniack et Steve Jobs, le génie de l'informatique et le génie de la communication, est largement analysé. On y parle de l'invention du système binaire, d'Alan Turing, ce mathématicien qui a décrypté le code Enigma permettant la victoire des alliés durant la Seconde Guerre Mondiale, du métier à tisser (l'ancêtre de [...]

    8. Au départ, j'étais beaucoup moins emballée par le dernier tôme de la trilogie que les deux autres, simplement à cause du choix du personnage : Steve Jobs. Je n'ai jamais été fascinée par l'empire de Jobs, je trouve qu'Apple est l'emblème de la société de consommation. Pour ma part, je n'ai connu son identité seulement après sa mort, et je déteste les hommages qu'on fait à quelqu'un simplement parce qu'il est mort. Finalement, je crois qu'il s'agit de mon tôme préféré de la tri [...]

    9. Je dois avouée que je suis sous le charme. Je trouve le style de l'auteur divertissant, agréable et drôle. Je trouve que c'est un beau terme a la trilogie, mais je ne serais pas contre une série entière de livres constitués de la même façon. J'adore le style, les faits divers au milieu d'une histoire décousue. J'avoue que j'ai détestée Mayonnaise parce que le style était nouveau et ne me plaisais pas, en fait je ne le comprenais pas. Après avoir dévorée Hollywood Hongrie Express, [...]

    10. This really brought the whole trilogy together (which was its job, but still). And even though I'd already read the Steve Jobs biography and worried this would feel repetitive or divergent, I really liked the angle. I really just love everything about this trilogy: The way it was written, the snapshots of these great men, the way technology and culture impacted us and them, and how it all comes together.

    11. Excellent ! Pomme S clôt en fanfare cette trilogie que je ne peux que recommander. Éric Plamondon a tenu les promesses des deux premiers romans et dépassé les attentes. Parfait.

    12. English and French review.The way it's written makes this book unique, but difficult to follow. I liked it but I wished my French teacher wouldn't have given us the third book in this trilogy to readwhy not the first? Anyway, I recommend Pomme S if you want a unique experience.________________La façon que ce livre est écrit le rend unique, mais le rend aussi difficile à suivre.Je l'ai aimé, mais j'aurais préféré que mon prof de français ne nous ait pas donné le troisième livre de cette [...]

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *