Ravensbrück mon Amour

Ravensbr ck mon Amour Gunther jeune artiste allemand enr l de force au moment de la construction du camp de Ravensbr ck en devient l illustrateur officiel oblig de mettre son talent de dessinateur au service des autorit

  • Title: Ravensbrück mon Amour
  • Author: Stanislas Petrosky
  • ISBN: 9791092100365
  • Page: 281
  • Format: Paperback
  • Gunther, jeune artiste allemand enr l de force au moment de la construction du camp de Ravensbr ck, en devient l illustrateur officiel, oblig de mettre son talent de dessinateur au service des autorit s nazies.Rien n chappe au crayon aff t du jeune homme l horreur des camps, les exp riences m dicales, les kommandos, les m urs des officiers, la vie, la mort.

    One thought on “Ravensbrück mon Amour”

    1. Gunther est un artiste, préférant depuis tout jeune crayonner plutôt qu'aider son père à la ferme, au grand dam de ce dernier. Alors c'est sans scrupules qu'il le "cède" dans sa vingtième année à l'armée allemande qui recherche des travailleurs en vue de la construction d'un camp. Son nom :Ravensbrück ."C'est un livre triste !", voilà ce que m'a dit Stanislas Petrosky quand mon choix s'est porté sur cet ouvrage. Evidemment, il avait raison, même si je ne suis pas allée jusqu'aux l [...]

    2. [3,5/5]Gunther est un jeune allemand, plutôt réveur, qui vit avec ses parents et son frère dans la ferme familiale. Alors que rien ne l'intéresse à part dessiner et que son père voit en lui une "bouche à nourrir" inutile car inefficace dans les travaux agricoles, la construction du camp de Ravensbrück est lancée. Il est envoyé sur le chantier et se retrouve malgré lui à participer à sa mise en place. Alors qu'il n'arrive toujours pas à lâcher le crayon, son talent est "découvert" [...]

    3. Juste une œuvre magistrale sur l'état concentrationnaire et la politique d'extermination du Reich Une bouleversante plongée dans l'histoire et ce qu'elle a pu avoir de plus barbare . Un roman bouleversant, captivant, émouvant Un roman à mettre entre toutes les mains Un seul bémol, pour les jeunes lecteurs certaines scènes décrites sont à la limite du supportable

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *