One thought on “Loupo (Jigal Polar)”

  1. Jacques-Olivier Bosco adore les belles mécaniques qui vont vite, très vite! D’ailleurs, il nous régale d’au moins une scène de course-poursuite ou de virée à grande vitesse dans chacun de ses romans. C’est un régal!Et Loupo est à l’image de ces scènes: 190 pages à peu près, tout va super vite, en une sorte d’urgence vitale, avec le danger à chaque virage! Le ton est âpre, rugueux, direct, saccadé! Pas le temps de disserter, pas de fioritures, juste le temps de raconter l [...]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *